Accueil | Contact |
Facebook Twitter

Les blessures de la vie

Nous portons tous dans notre être profond des blessures et des traumatismes et cette réalité existe depuis le début de l’humanité. La rupture de l’amour de Dieu vécue par nos premiers parents, lors du péché originel, laisse en nous des cicatrices du mal qui se manifestent par la guerre, la violence, les péchés, l’égoïsme sous toutes ses formes… Alors la Parole de Dieu nous dit : -Où le péché abonde, la grâce surabonde-.

Lors des sessions de guérisons intérieures que nous vivons dans le Renouveau Charismatique Catholique, nous exerçons les ministères que Jésus nous a demandé de faire en son Nom et il passe tel qu’il nous l’a promis. C’est le Christ lui-même qui agit par la puissance de son Nom et de son Esprit Saint.

Ce qui se vit dans le laboratoire humain, sein maternel, avant la naissance, les traumatismes reçus, les blessures infligées sont marquantes pour l’être humain qui recevra une grande partie de sa personnalité à partir même de ce qu’il a vécu dans le sein de sa mère.

Un enfant conçu dans l’amour, n’agit pas comme celui conçu dans la violence ou le viol. Un enfant désiré n’agit pas comme celui qu’on ne désirait pas, qui fut un accident.

Tous ces facteurs, cette réalité de l’humain blessé et pécheur, l’hérédité paternelle et maternelle ainsi que les blessures reçues peuvent alourdir le psychisme et rendre difficile et même pénible le fonctionnement de la personne.

Lors de nos guérisons intérieures, nous plaçons sous le regard de notre Seigneur et Sauveur Jésus Christ, toute notre histoire de vie. À ce moment le Seigneur nous montre la source de notre blessure. Quelle blessure est la cause de notre fragilité. Nul doute que nos manques d’amour se manifestent en rejet et nous rendent sensibles aux rejets. Si j’ai vécu de l’abandon, je vivrai facilement de l’insécurité face à des séparations. Si la mort et le deuil ont imprégné le foetus, l’enfant aura peur de mourir. Dans chaque situation, il y a renforcement de la blessure première et cela nécessite, pour obtenir un mieux-être, des démarches de libération.

Tu as le mal de vivre, tu as de la difficulté dans tes relations avec les personnes qui t’entourent, tu portes un sentiment de tristesse et de mélancolie, va à la rencontre de ton Seigneur qui te dit : -Venez à moi vous tous qui peinez sous le poids du fardeau et moi je vous soulagerai.- Sa Parole qui est vérité et vie portera ses fruits de Paix, d’amour et de Joie.

Carmelle Jetté
Coordonnatrice, Centre charismatique le Jourdain 

Laisser un commentaire